Atelier shakyo (recopier un Sûtra bouddhique) le samedi 27 octobre 2018 de 14h à 17h

Le Dojo zen des Pagodes vous propose une pratique bouddhiste encore peu connue en Occident : recopier et dédier un Sûtra, « shakyo » en Japonais. Originaire de Chine, cette tradition fut introduite au Japon au septième siècle depuis la cité bouddhique de Nara. Ce moyen de répandre la Voie s’enracina rapidement dans tout le Japon. C’est la copie du Hannya Shingyo – Le Sûtra du Cœur (Maha Prajna paramita hridaya Sûtra en sanskrit) – qui est particulièrement recommandée pour la pratique du shakyo: ce Sûtra, court mais très complet condense admirablement la pensée du bouddhisme Mahayana.

Comment cela se passe-t-il ? Une mince feuille de papier de riz est posée sur le Sûtra. A l’aide d’un pinceau à encre de Chine spécialement conçu pour la calligraphie, vous tracez, un à un, les kanji (les idéogrammes) du Sûtra. Comme en zazen, cette pratique demande toute votre présence et elle vous mènera peu à peu à une grande tranquillité d’esprit.

Le sens profond du shakyo est la dédicace : vous ne pratiquez pas pour vous mais donnez une dimension toute particulière à votre shakyo en dédiant votre copie à une personne en souffrance, à un lieu qui a marqué votre chemin spirituel ou encore à toutes les existences de l’univers. Par exemple, en 2011 après le tsunami qui dévasta le nord du Japon, dans de nombreux temples du pays, les fidèles copièrent des milliers de Sûtra pour les dédier aux victimes.

Le Dojo fournira le matériel nécessaire pour 25 euros, vous pourrez l’utiliser lors des prochains ateliers ou chez vous. Une introduction à la façon de tracer les kanji (idéogrammes) sera dispensée au début de l’atelier. Le Sûtra du Coeur est vaste et profond, il recouvre les points principaux de l’enseignement de Bouddha ; toutefois, nous exposerons un bref résumé de la signification du texte. Il est indispensable de s’inscrire afin de pouvoir bien organiser l’atelier.

La traduction du Sûtra Hannya Shingyo se trouve sur la page « textes » du site

Retraite résidentielle (sesshin) avec la nonne zen Hosetsu Laure Scemama du 28 au 30 septembre 2018

L’Association Zen Kanshoji Belgique organisera une sesshin (retraite résidentielle) à Wijgmaal, un petit village non loin de Leuven, les 28, 29 et 30 septembre 2018. L’enseignement sera dispensé par la nonne zen Hosetsu laure Scemama, responsable du Centre Zen de Limoges en France. Hosetsu fut une proche disciple de maître Taisen Deshimaru et reçu la transmission du Dharma (shiho) du Roshi Minamizawa. Hosetsu est enseignante certifiée de l’école Zen Sôtô du Japon. Les pratiquants(tes) débutants(tes) sont les bienvenus(es), une attention toute particulière leurs sera portée.

Infos complètes et inscriptions : Wijgmaal 3 automne_FR

 

 

 

 

 

Atelier couture du kesa et matinée de zazen avec la nonne Yashô Valérie Guéneau du monastère Kanshoji du 13 au 15 avril 2018 au Centre Zen de Leuven (Komyodo)

L’atelier couture se terminera par une matinée de zazen le dimanche 15 avril 2018 à 7h. Ce sera l’occasion de rencontrer Yashô qui réside au monastère Kanshoji en Dordogne, monastère auquel notre dojo est rattaché.

Atelier shakyo (recopier un Sûtra) le samedi 3 mars 2018 de 14h à 17h

Ce troisième atelier sera l’occasion d’approfondir cette pratique bouddhique récente en Occident. Les débutants(tes) sont les bienvenus(es), le dojo fournira le matériel nécessaire (pinceau, papier de riz pour la calligraphie) aux personnes qui n’en possèdent pas encore. Merci de bien vouloir vous inscrire le nombre de places étant limité.

Atelier Shakyo (calligraphier un Sûtra) le samedi 3 février 2018 de 14h à 17h

Le Dojo proposera un nouvel atelier shakyo le 3 février 2018. Ce sera l’occasion pour certains de poursuivre leur copies commencées en décembre dernier et pour les débutants, de découvrir une pratique bouddhique encore peu connue en Occident. La pratique du Shakyo consiste à décalquer à l’aide d’un pinceau à encre de Chine, les kanji (idéogrammes) d’un Sûtra sur une mince feuille de papier de riz, ici en l’occurrence, le Hannya Shingyo (Sûtra de la Grande Sagesse-Prajna Paramita). Ce Sûtra exprime essentiellement la doctrine bouddhique de la vacuité. La traduction du Hannya Shingyo et quelques commentaires de Maître Deshimaru se trouvent sur la page « textes » du site.

Infos complètes et inscriptions : atelier shakyo 3-02-2018