Filiation

 Recevoir, transmettre…

Maître Dôgen

Il y a 2600 ans, en Inde, le Bouddha Shakyamuni s’éveille assis en zazen sous l’arbre de la bodhi. Depuis, cette pratique s’est transmise sans interruption, de maître à disciple, jusqu’à nos jours. Au sixième deshimaru1_svgsiècle, un moine appartenant à l’école du Dhyana, Bodhidharma venu du Sri Lanka, s’installe en Chine au temple de Shaolin. L’école du Dhyana devint le Chan qui rayonna au fil des siècles sur toute la Chine, La Corée et le Japon ou il prit le nom de « Zen ». C’est au treizième siècle que Maître Dôgen implante le Zen Sôto au Japon et fonde le monastère de Eiheiji qui deviendra le temple principal -daihonzan- de l’école Sôto. En 1967, Maître Kôdo Sawaki demande à son disciple Taisen Deshimaru de transmettre le zen en Europe. Jusqu’a sa mort, survenue en 1982, Maître Deshimaru éduque de nombreux disciples , ouvre de nombreux dojo en France mais aussi dans le reste de l’Europe; il crée l’Association Zen Internationale (AZI) et fonde le temple zen de la Gendronnière, dans le Loir-et-Cher.

12027597_948139068580760_6363526283132045148_nLe réferent spirituel du Dojo des Pagodes est le Roshi Taiun Jean-Pierre Faure, l’actuel supérieur du monastère Kanshoji en Dordogne. Il fut l’un des premiers disciples de maître Deshimaru qu’il suivit jusqu’à la mort de ce dernier . Aujourd’hui encore, il est un des responsables de l’Association Zen Internationale (AZI) au sein de laquelle il reste très actif. Il vient en Belgique plusieurs fois par an afin de diriger les retraites résidentielles (sesshin) de l’Association Zen Kanshoji Belgique (AZKB), la sangha belge reliée à Kanshoji. En 2003, il reçoit la transmission du Dharma du Roshi Dônin Minamizawa, vice-Zenji d’Eiheiji. Devenu dès lors enseignant certifié de l’école Zen Sôto, il s’inscrit dans la lignée des maîtres allant du Bouddha Shakyamuni à Dônin Minamizawa Roshi. Au Japon, le Roshi Minamizawa est l’un des maîtres les plus importants de l’école Sôto; il dirige  actuellement le temple de Chuoji en Hokkaidō.

arrivee-minimisawa-roshi

  • Affilié à l’Association Zen Internationale, le Dojo des Pagodes entretien des liens de pratique étroits  avec le temple  Zen Kanshoji : il est un membre actif de l’Association Zen Kanshoji Belgique (AZKB) dont il est un des co-fondateurs. L’AZKB compte quatre centres zen : Leuven, Rixensart, Charleroi et Bruxelles-les Pagodes, tous étroitement liés au temple de Kanshoji et à son abbé, Taiun Jean-Pierre Faure. l’AZKB organise en Belgique plusieurs retraites résidentielles (sesshin) par an, des week-end d’enseignements ainsi que divers ateliers de pratique.

Le monastère de Kanshoji, qui signifie « temple de la Lumière de Kannon » est un temple dédié à la Voie du Bouddha. Il a été fondé par le roshi Dônin Minamizawa et appartient à l’école Zen Sôto. Etabli dans le Périgord, au nord de la Dordogne, le temple est situé au cœur  d’une nature encore bien préservée. La beauté et surtout la tranquilité du lieu en font un endroit idéal pour la pratique du Zen.

 

emblème sotoshu